3, rue Bourdaloue 75009 Paris
01 44 63 75 57

Les 12 règles de l'ergonomie web et l'ergonomie d'interface

Les 12 règles de l'ergonomie web et l'ergonomie d'interface

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Connaître ses visiteurs ou utilisateurs et leurs habitudes est un point essentiel pour l’architecture de l’information que contient votre site web. C’est l’organisation des différentes informations par groupes ou thèmes pour faciliter l’accès et la recherche et donner un accès immédiat.

Organisation visuelle

C’est la manière dont votre site est construit : il faut avoir une cohérence et clarté dans la mise en page et pouvoir identifier en un clin d'oeil les différents pavés ou blocs qui constituent le site et leurs fonctionnalités. En effet, une animation dans le corps d’un article va créer une distraction chez l’utilisateur : essayer au mieux de séparer les espaces et d’attribuer des rôles pour chacun d’entre eux.

Cohérence

C’est avoir un espace bien organisé et stable qui soit homogène tout au long de la visite de l’utilisateur. Un chemin de fer est un guide de navigation qui va indiquer au visiteur sa position dans le site. Les éléments tels que les menus, les boutons de contacts ou autres éléments importants ne doivent pas changer d’emplacement. Il faut aider votre visiteur à trouver au plus vite ce qu’il recherche.

Innover ou créer ne doit pas entrer en conflit avec l’ergonomie. En effet, même si un bouton doit rester un bouton afin que votre visiteur comprenne rapidement qu’un clic sur cet élément déclenchera une action, la modification graphique de ce dernier doit absolument rester facilement identifiable et ne pas laisser la place au doute.

Conventions

L’utilisation d’internet a créé chez les utilisateurs des réflexes et des automatismes lors de leurs visites d’un site web qu’il ne faut pas bouleverser. En effet, ce changement impactera directement votre visiteur qui se trouve alors dans une phase d’apprentissage, donc désagréable étant donné qu’il ne pourra plus se servir de son acquis et de ses précédentes expériences.

Le respect de ces conventions donne à votre visiteur une autonomie et aisance dans sa navigation et rend son expérience plus agréable.

Quelques exemples :

  • N’appelez pas votre page d’accueil “la place” (conventions de vocabulaire)
  • Votre logo doit se trouver en haut à gauche (conventions de localisation)
  • Un lien doit transformer le curseur de la souris en main (conventions d'interactions et de présentation)

Information

Le site doit pouvoir réagir avec les actions des visiteurs et les informer. Bien informer vos visiteurs c’est les informer correctement au bon moment avec les bons moyens.

Compréhension

Les mots et symboles choisis doivent remplir convenablement leur rôle et doivent être compréhensibles. L’utilisation de vocabulaire orienté utilisateur est très important quand vous visez le grand public. L’utilisation de mots ou expressions trop techniques ou des blagues dont vous êtes le seul à comprendre le sens n’aident pas vos visiteurs.

Assistance

L’assistance c’est guider vos utilisateurs selon leurs besoins et leur attentes à un moment précis. Cette assistance peut être présentée sous différentes formes :

  • Aide explicite sous forme de texte
  • Aide visuelle à travers l’organisation générale
  • Aide à travers les affordances ou le repérage des éléments actionnables

Gestion des erreurs

Prévoyez dès la conception de votre site web une gestion des erreurs que votre visiteur risque de rencontrer. Un grand nombre d’erreurs peuvent être évitées grâce aux légendes ou libellés des champs. Beaucoup d’erreurs se font lors du remplissage d’un formulaire. Il faut prévoir une assistance et une réponse explicite et précise du site informant le visiteur de son erreur et le guidant dans l’action à accomplir pour la corriger.

Rapidité

Le site doit être conçu pour faciliter les visites des internautes en les aidant à aller le plus vite possible pour retrouver l’information recherchée. Il faut garder à l’esprit que vos visiteurs n’ont pas tous la même expérience. La mise en place de plusieurs systèmes pour accéder au même contenu peut s'avérer un bon moyen s’il est bien conçu et peut aider les visiteurs expérimentés à aller plus vite. Le moteur de recherche doit proposer plusieurs niveaux de recherche, simple et avancé par exemple. Également, il faut éviter toute action inutile ou message répétitif.

Liberté

L’utilisateur doit toujours avoir l’impression de maîtriser son environnement. Les contrôles de base ne doivent pas être changés ou bloqués tels que le copier coller ou le retour arrière du navigateur. Rendre l’utilisateur actif sur votre site c’est lui donner l’accès et le choix pour entreprendre un certain nombre d’actions, par exemple, arrêter une animation, baisser le volume, le prévenir si le site doit lancer une application externe.

Accessibilité

Le site doit être conçu pour une accessibilité maximale et, dans l’idéal, il doit respecter les conventions établies par la WAI (Web Accessibility Initiative).

L'accessibilité d’un site web peut être physique : respect des standards de navigation pour les utilisateurs avec déficiences visuelles.

Technologique : l'absence ou la désactivation de certains plug-in ne doit pas empêcher le site de fonctionner.

Visuelle : via l’adaptation du contenu à la résolution pour une utilisation optimale.

Satisfaction de votre internaute

La satisfaction de votre visiteur passe par son expérience globale sur votre site web. Un nombre de paramètres et de critères sont nécessaires pour satisfaire votre visiteur, les critères d’utilité, le design et le graphisme, la qualité du service, etc.




êtes-vous prêt pour démarrer votre projet ?

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.